Un album jeunesse à dévorer

Profitez de l’été pour relire un classique de la littérature jeunesse… Je mangerais bien un enfant de Dorothée de Monfreid et Sylviane Donnio. 

« Ah ! Comme chaque enfant, Achille le petit crocodile rêve déjà d’être grand ! Cette histoire courte et entraînante aidera vos p’tits bouts à comprendre que tout vient à point à qui sait attendre ! » Chloé, libraire au Chat Pitre

Le mot de l’éditeur
capture-d_ecc81cran-2014-11-01-acc80-08-58-57Chaque matin, maman Crocodile apporte à Achille de bonnes bananes pour son petit déjeuner, et chaque matin, elle s’émerveille : « Mon fils, comme tu es grand, comme tu es beau, comme tu as de belles dents ! » Mais un matin, Achille ne mange rien. Il ne veut pas de bananes. Ce qu’il veut, c’est manger un enfant. Ses parents s’inquiètent. Ils lui apportent une saucisse grosse comme un camion. Ils lui préparent un énorme gâteau au chocolat. Rien à faire. Ce que veut Achille, c’est manger un enfant. Qu’est-ce qui pourrait lui ôter cette idée de la tête ? De rencontrer un enfant, peut-être ?

Les autrices
de_monfreid_dorotheeedl_christophe_crenelDorothée de Monfreid est née en 1973. Elle a fait ses études à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris. D’abord graphiste, elle est aujourd’hui auteur et illustratrice d’une cinquantaine de livres pour enfants, publiés pour la plupart à l’école des loisirs. Si elle met souvent en scène des chiens et des chats, des éléphants et des crocodiles et pas mal de gâteaux, c’est pour raconter des histoires drôles et profondes qui parlent, tour à tour, des émotions de l’enfance, du quotidien ou du rêve. Car cette fantaisiste, qui aime tout à la fois le bricolage et la musique, la conquête spatiale et la philosophie, possède un sens inouï du burlesque et, d’une manière discrète et joyeuse, pose son regard aiguisé sur la vie. Rien d’étonnant à ce qu’elle crée également des livres d’humour pour les plus grands chez divers éditeurs et qu’à ses heures perdues, elle joue de l’ukulélé et fabrique de grandes sculptures en papier mâché de ses personnages. Pour mieux la connaître, vous pouvez visiter son blog : http://adaetrosie.blogs.liberation.fr/ et son appli Allotoutou https://itunes.apple.com/fr/app/allotoutou/id1047789975?mt=8

donnio_sylvie_0

 

Sylviane Donnio a commencé l’écriture de son premier livre pour enfants à l’âge de huit ans, et si elle a renoncé au bout d’une dizaine de lignes, c’est en se promettant de réessayer quand elle serait plus grande. Aujourd’hui, après des études de droit public et plusieurs emplois dans des administrations – et après être devenue la maman de trois enfants – elle tient la promesse qu’elle s’était faite. « Je mangerais bien un enfant » est donc son premier livre. Et c’est un bijou de drôlerie.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s