La Normandie inspire Michel Bussi

Ici à Fécamp, pas un flocon, pas un centimètre de neige mais un froid polaire. Afin de passer, quand même, un agréable mercredi, nous vous recommandons la lecture des nouvelles de Michel Bussi qui viennent tout juste d’être publiées chez Pocket. 

« Quatre nouvelles jubilatoires de Michel Bussi. Un petit bijou. » Claire

Le mot de l’éditeur

Voilà treize jours qu’Ariane a posé ses valises dans cette villa de la côte d’Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d’un siècle plus tôt, lorsqu’une fameuse actrice de la Comédie- Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison… Bienvenue au pays de Caux, terres de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards… Dans les romans de Michel Bussi, vous étiez surpris jusqu’à la dernière page… Dans ses nouvelles, vous le serez jusqu’à la dernière ligne.

L’auteur

« Je suis un enfant de Jules Verne, de Maurice Leblanc, d’Agatha Christie… »

Michel Bussi naît le 29 avril 1965, à Louviers, en Normandie. Tout petit, il dévore les romans de la Bibliothèque rose puis verte, en suivant les aventures du Club des cinq ou d’Alice, jeune détective. Etudiant à l’Université, Michel Bussi choisit la géographie ; il est aujourd’hui un éminent spécialiste de la géographie électorale, sollicité par de nombreux médias.
Michel BussiParallèlement à son métier de professeur de l’université de Rouen et de directeur d’un laboratoire du CNRS, Michel trouve le temps d’écrire des histoires. Il publie aux éditions des Falaises : Code Lupin (2006) dont une édition illustrée paraîtra en juin 2018, Omaha Crimes (le premier roman qu’il ait écrit réédité en 2014 aux Presses de la Cité sous le titre Gravé dans le sable) puis Mourir sur Seine (2008) qui va être prochainement adapté en bande dessinée.

Michel Bussi entre aux Presses de la Cité en 2010 avec Nymphéas noirs. Il signe là son premier succès national. Avec tout ce qui fera sa marque, sa signature, son originalité : le twist final, imprévisible, et l’équilibre parfait entre style, intrigue, émotion, rythme… Nymphéas noirs devient le roman policier français le plus primé en 2011 et inaugure une série de best-sellers qui s’inscrivent dans cette culture populaire que revendique l’auteur, nourri de BD, chansons, romans, films. Suivront Un avion sans elle (2012), Ne lâche pas ma main (2013), N’oublier jamais (2014), Maman a tort (2015) et Le temps est assassin (2016) et On la trouvait plutôt jolie (2017). Tous ces romans sont édités en poche par Pocket. Pour la 5e année consécutive, il est monté sur le podium du Top 10 des auteurs les plus lus, et il est n°3 en 2017 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s