Une histoire d’amour poignante sur fond d’exil

L’écrivain pakistanais naturalisé britannique Mohsin Hamid qui publie aux éditions Grasset et Fasquelle
Exit West, ce roman narrant une histoire d’amour poignante sur fond d’exil et de crise migratoire.

« Saïd et Nadia sont nés au Moyen Orient. Quand les choses dégénèrent vraiment, l’exil apparaît comme l’unique chance de salut, la seule porte de sortie. Un livre essentiel d’une grande actualité. A la lecture de ce récit, on tremble pour ces deux jeunes gens, on tremble pour nous, on tremble pour nos enfants. » Claire

Le mot de l’éditeur

Quelque part au Moyen-Orient. Les militants prennent petit à petit le pouvoir dans la ville où vivent Saïd et Nadia, réduisant la liberté des jeunes amoureux à néant. Saïd et Nadia décident de partir et d’emprunter une de ces portes magiques qui ouvrent le chemin vers l’Occident. Ils arrivent ainsi à Mykonos où ils tentent de survivre loin de la foule des autres immigrants qui ont envahi l’île, puis ils empruntent une autre porte et se retrouvent à Londres. Ils ne sont pas en sécurité pour autant, car la métropole britannique est submergée de réfugiés, tous s’organisant en des communautés concurrentes. Quand la réaction de ceux qui voudraient mettre fin à toute immigration dans le pays se fait plus musclée, la guerre civile menace, et Saïd et Nadia constatent que cette vie commence à affecter leur relation. Ils repartent encore, cette fois en Californie. Mais leur amour encore fragile, tout juste né quand ils ont pris la décision de prendre la route de l’exil, n’aura peut-être pas résisté à cette épreuve… Dans une langue à la fois sobre et précise, Mohsin Hamid explore la réalité de l’immigration par la fiction et, notamment, par des motifs empruntés au conte et au réalisme magique. Son roman condense de manière saisissante les convulsions que nos sociétés, entre modernité et fondamentalisme religieux, traversent actuellement et donne à entendre la voix de ceux qui paient le prix fort sur les chemins de l’exil.

moshin-hamid-exit-west

L’auteur 

Mohsin Hamid habite dans sa ville natale, Lahore, au Pakistan, après avoir vécu à Londres, New York et en Californie. Il est l’auteur de quatre romans – dont L’intégriste malgré lui qui lui a valu un succès international – et un essai. Son œuvre est traduite en trente langues. Il contribue régulièrement au New York Times, au Guardian, au New Yorker ou encore à la revue Granta.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s