Un roman jeunesse brillant, parfois terrifiant, et toujours drôle

Vivre avec un démon, un véritable démon ! à l’intérieur de soi n’est pas chose facile… Surtout si votre famille, après l’avoir découvert, veut vous faire disparaître… Prosper Redding, pourtant, va devoir s’habituer. Alastor, le démon qui, progressivement, prend possession de lui, ne semble pas décidé à le laisser tranquille. Il a des comptes à régler avec la famille Redding et Prosper fait partie de son plan. Prosper pourra-t-il compter sur l’aide de son oncle Barnabas et de sa cousine Nell ? Ou sera-t-il obligé, comme l’ont fait ses ancêtres, de pactiser avec Alastor ? Car les Redding pourraient s’avérer plus dangereux et démoniaques que le démon lui-même… Et Alastor serait alors seul capable de le protéger !
La martinière

Coup de cœur de notre libraire :

« L’auteure nous emmène dans un univers semblable à celui de L’apprenti épouvanteur. Mêlant la réalité au fantastique, il nous entraîne dans un monde de magie où les sorcières et les démons se mêlent aux hommes. C’est notamment le cas de Prosper. Possédé par un démon, sa famille voudra le tuer, mais pourquoi ? La réalité sera difficile à entendre. Un livre magique dans lequel on s’identifie facilement au personnage et où on s’imagine acteur de l’histoire ! » Mylène

L’auteure 

2973783
Née en 1987, Alexandra Bracken a écrit son premier roman à l’université. Elle travaille aujourd’hui dans l’édition à New York et, selon le Publisher Weekly, est une auteure à surveiller de près. Vous avez peut-être déjà lu Les insoumis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s