Roman: Joann Sfar raconte l’arnaque dont il a été victime

Dans son roman Vous connaissez peut-être, le dessinateur Joann Sfar évoque l’arnaque sentimentale dont il a été la victime sur Facebook.

« Dans son dernier roman, le dessinateur Joann Sfar relate une arnaque sur Internet, dont il a été la victime. Sur Facebook, il est devenu ami avec une femme inconnue. Rapidement, il se confie à elle, mais en réalité, elle le manipule et lui ment. » Clémence

Le livre :

Au début il y a cette fille, Lili rencontrée sur Facebook.
Ça commence par « vous connaissez peut-être », on clique sur la photo du profil et un jour on se retrouve chez les flics.
J’ai aussi pris un chien, et j’essaie de lui apprendre à ne pas tuer mes chats.
Tant que je n’aurai pas résolu le problème du chien et le mystère de la fille, je ne tournerai pas rond.
Ça va durer six mois.
Ce roman fait suite à Comment tu parles de ton père.
On y trouve quelques portraits de femmes, et un portrait de chien.
C’est une enquête. Tout est vrai sinon ce n’est pas drôle.

FRANCE-SFAR-CARTOON-CINEMA

Joann Sfar naît à Nice en 1971, et grandit dans la culture juive, ashkénaze et séfarade à la fois. Il est aujourd’hui dessinateur, scénariste de bande dessinée, réalisateur de cinéma et professeur à l’École des Beaux-Arts de Paris. Il s’impose auprès du grand public avec Le Chat du rabbin, qui s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires. En 2012, son adaptation remporte le césar du meilleur film d’animation.
Il a publié chez Albin Michel : L’Eternel 2013, Le Plus Grand Philosophe de France 2014, et en 2016, Comment tu parles de ton père.

3 commentaires

  1. Bonjour je suis Natacha Barot, j’ai été victime d’une grosse arnaque sur le site meetic.fr J’ai rencontré un homme sur un site de rencontre du nom de FERCHAUD MARC, et nous avons échangé nos adresses mail pour mieux converser. Tout allait bien entre nous, et je suis tombé amoureuse de lui, après un mois de conversation, il m’a dit qu’il partait en Afrique précisément en cote d’ivoire pour le boulot une fois dans ce pays, il a eu un problème avec la voiture de location qu’il avait loué, car elle était volée alors il devait payer une amende de 3 800 euros, mais il n’avait pas cette somme, c’est alors qu’il m’a demandé de lui prêter cette somme, ce que j’ai fait par mandat Western Union la semaine qui a suivi, il m’a encore demandé une somme de 4 600 euros, car il venait de se faire agresser, je lui ai encore envoyé ça mon mandat cash.

    Ensuite, il me demanda un somme de 1300 euros, car il devait payer sa chambre d’hôtel, car on lui menaçait de le jeter à la porte-là, j’ai commencé à douter de sa sincérité alors j’ai exposé mon cas à une amie qui ma mise en contact avec Mr CHRISTIAN BOUSQUET qui est un agent Interpole qui m’a beaucoup aidé.

    En effet, il m’a démontre que s’était de l’arnaque alors il m’a aidé à me faire rembourser avec un dédommagement de 1000 euros. VOICI L’ADRESSE : lieutenant.christian.bousquet@gmail.com faites attention aux faux profils sur les sites de rencontre

    J'aime

  2. Etant une victime d’une escroquerie financière et d’abus de confiance sur le site FC MINAGE je leur ai donné 30300 et je devais récuperer soit disant 127000 euro.J’ai déposer plainte auprès du Service national de Coordination de la lutte contre la Criminalité sur Internet (SCOCI).Ils m’ont aider à mettre la main sur ces escrocs et je suis rentrer en possession de mes fonds en plus d’un dedomagement.

    E-mails:contact.scoci@gmail.com / contact.scoci@europamel.net

    Signalez à SCOCI si vous avez déjà été victime d’une arnaque ou d’un abus sur internet et perdu de grosse somme d’argent. Des spécialistes se chargeront de vérifier vos informations et prendront – le cas échéant – les mesures nécessaires. Suivant le cas, ils vous redirigeront vers les autorités compétentes.

    Bien cordialement.

    J'aime

  3. Il nous a été donné de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant préjudices aux internautes. Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s’épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que la « toile » reste un espace d’échanges et de respect. Pour remédier à ces pratiques malsaines, l’Organisme International de Répression Contre la Cybercriminalité (OIRCC) et la Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information (BEFTI) créés par les pouvoirs publics sont à la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalité sur internet. Une vaste campagne d’arrestation des escrocs est initiée par les services compétents au début du second semestre de cette année afin que les victimes soient remboursées pour une fin d’année apaisée. Alors nous exhortons toutes les victimes de différentes sortes d’arnaque qui ont des preuves probantes à nous contacter pour déposer plainte. Une seule adresse pour signaler que vous êtes victimes d’une arnaque.

    Adresse email: interpol.victimearnaque@gmail.com

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s