Le jour d’avant le 27 décembre 1974

Parmi les titres forts de la rentrée littéraire, on trouve Le jour d’avant, le nouveau roman de Sorj Chalandon. Encore un coup de maître pour l’auteur de Mon traître et Le Quatrième mur

sorj chalandon
Sorj Chalandon

Coup de cœur:

« Méfiez-vous des histoires trop belles. Ce n’est pas un livre sur la vengeance que vous aurez entre les mains mais un roman sur la culpabilité. Avec Sorj Chalandon le voyage n’est jamais décevant. » Clémence

Résumé:

« Venge-nous de la mine », avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes.

Presse:

« Un livre ­habile, qu’on croyait bâti sur la simple émotion, et qui se révèle rempli de subterfuges et de chausse-trapes.«  Le Figaro

« On croirait ce livre écrit par un enfant du pays, imprégné des sentiments contradictoires d’une population qui a donné bien plus à la mine que ce qu’elle lui a apporté. » La voix du Nord

Pour compléter, voici une interview de Sorj Chalandon qui nous parle de son livre « Le jour d’avant » à l’occasion de la rentrée littéraire:

Venez découvrir d’autres ouvrages de Sorj Chalandon:

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s