Heartland is homeland

INTER. TTES LES MERS.indd

Notre critique
« Heartland is homeland. Michèle Standjofski (un nom imprononçable vous admettrez !) nous livre ici sous forme de roman graphique un magnifique récit de filiation. Ses ancêtres sont nés en Russie, en Grèce, en France, en Italie, en Turquie… et c’est au Liban que les routes ont abouti pour donner naissance à Michèle. Pas facile le Liban comme pays. Mais où, mieux qu’au Liban, peut-on apprendre à vivre ensemble ?  J’ai adoré cette bd pour des tas de raisons : le lieu, le graphisme, l’histoire et l’humanité qui s’en dégage. »
Claire

INTER. TTES LES MERS.indd

L’histoire
« Venus d’Italie, de France, de Russie, de Grèce et de Turquie, de drôles de fées et magiciens se sont penchés sur mon berceau et ont décidé que je parlerais le français, que j’aimerais Beyrouth, que je la détesterais aussi, que j’aurais par moments envie d’aller m’installer en France mais que je choisirais finalement de vivre là où j’étais née ».
Identités plurielles, appartenance, vivre ensemble, s’invitent dans ce récit de filiation.

Toutes les mers, Michèle Standjofski, éd. Des Ronds dans l’O, 24 euros 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s