Le retour fracassant de Palahniuk

orgasme

« Tout d’abord, l’objet. La couverture, le titre, le résumé.
Le nouveau Chuck Palahniuk est rose, se nomme Orgasme et fait penser à un mauvais mélange de best-sellers érotiques. Serait-ce une mauvaise blague ? Oui mais, il y a un mais. L’on oublie peut-être qu’on a affaire à M. Palahniuk, grand provocateur devant l’éternel. Alors soit, il faut le lire pour le découvrir. Le résultat : juste bluffant ! L’auteur nous mène par le bout du nez tout au long de ce récit déjanté ! Cela commence comme une grossière copie de 50 nuances de Grey poussée au maximum de la caricature : une héroïne de middle class maladroite, banale, ayant raté trois fois le barreau, renverse un café sur le beau, le brillant, le riche magnat des médias Linus Maxwell. Bien évidemment, le bellâtre paraît tomber sous le charme de la pataude Penny, et l’invite à dîner. A partir de là, une fois le lecteur piégé et mis en confiance, Palahniuk construit une satire époustouflante et acerbe qui vous fait rapidement comprendre que vous n’avez pas atterri là où vous le pensiez. Notre play-boy Linus va en effet se servir de Penny, de son corps et de son esprit, pour ni plus ni moins que tenter de contrôler le monde entier à l’aide de sex-toys qui reprogramment le cerveau des femmes. Cela vous paraît fou, improbable ? Pas tant que cela …
En mélangeant subtilement plusieurs genres (érotisme, SF, thriller) à son humour toujours aussi noir, Palahniuk nous propose un récit qui souvent fait froid dans le dos, car en effet la soumission du peuple par l’informatique est un sujet brûlant d’actualité et pas si éloigné de la réalité. Il aborde également la dérive des comportements de consommation de masse, la sexualité comme argument de vente, l’hyper-surveillance des individus, la place des hommes au sein de la société, autant de problématiques polémiques qu’il traite, sous couvert de parodie, d’une façon particulièrement acérée et éclairée.
Un roman fascinant, cru, puissant, qui prête autant à rire qu’à réfléchir, qui jongle sans cesse entre horreur et attirance et dont on ressort sonné. C’est officiel, Palahniuk le grand est de retour, et ça va faire mal ! » Camille

Orgasme de Chuck Palahniuk, Sonatine éditions, roman pour adultes, 18 euros

2 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s