Le prix Goncourt attribué à Mathias Enard

la boussole D'après une histoire vraie

Après le Grand prix du roman de l’Académie française pour Boualem Sansal (2084, la fin du monde, Gallimard) et Hédi Kaddour (Les Prépondérants, Gallimard) jeudi 29 octobre, le prix Décembre lundi 2 novembre pour Christine Angot (Un amour impossible, Flammarion), le prix Goncourt a été attribué mardi 3 novembre à Mathias Enard pour son roman Boussole (Actes Sud) et le prix Renaudot à Delphine de Vigan pour D’après une histoire vraie (JC Lattès).

Boussole, Mathias Enard, 380 pages, 21,80 euros

D’après une histoire vraie, Delphine de Vigan, 486 pages, 20 euros

2084, la fin du monde, Boualem Sansal, 288 pages, 19,50 euros

Les Prépondérents, Kédi Kaddour, 464 pages, 21 euros

Un amour impossible, Christine Angot, 224 pages, 18 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s