Nos lectures : Ressources inhumaines de Frédéric Viguier

Camille et Frédéric Viguier Ressources Inhumaines

Monsieur Viguier signe ici un premier roman à la plume froide, clinique, documentaire presque. A la façon de l’excellent La condition pavillonnaire (Sophie Divry de l’an passé), il nous dresse un portrait de femme avec ses fêlures, ses obsessions, sa part d’ombre. Ce personnage ambigu se fond au décor de son lieu de travail, hypermarché rigide, codifié, aux lois absurdes. Au vide moral, affectif et intellectuel de son héroïne, l’auteur répond d’une écriture sèche et minimaliste et s’acharne à décrire sans concession aucune un système qui broie l’être humain pour le transformer en machine dépourvue de la moindre empathie. Le rythme implacable du récit nous met face à face avec une réalité de surconsommation et de profit au goût bien actuel. On est emportés sans ambages dans ce jeu de rôles humain, dans cette comédie noire et grinçante qui décrit les rapports sociaux d’aujourd’hui. C’est bien le roman du vide dont il s’agit, un thème illustré par les notes de l’héroïne à chaque fin de chapitre, le roman d’une vie absurde, fruit de la société dans laquelle nous vivons. Un ouvrage maîtrisé, à la psychologie impeccable. Camille

 Ressources Inhumaines de Frédéric Viguier, 280 pages, 19 euros

http://www.librairielechatpitre.com/9782226318114-ressources-inhumaines-frederic-viguier/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s